BMW et Toyota : la grande alliance technologique

Après avoir divorcé de PSA, BMW réaffirme ses liens technologiques avec Toyota par une nouvelle étape dans le partenariat qui les unis depuis 2013. En plus de collaborer sur un projet de développement de piles à combustible et de batteries pour voitures hybrides et électriques, les constructeurs bavarois et japonais vont produire, d’ici 2017, deux voitures de sport conjointes.

BMW, spécialiste du haut de gamme automobile et Toyota, n°1 mondial des constructeurs auto, fabriqueront conjointement d’ici 2017, deux sportives équipées d’une plateforme commune.
Les deux véhicules afficheront des esthétiques différentes et seront commercialisées sous leur propre marque, à savoir la BMW Z4 et la Toyota Supra.

bmw et toyota

Ce projet commun nous avait en partie été dévoilé à la fin de leur première année de partenariat, en 2013 et sonnait dès lors le glas de la sportive du XXIème siècle.
Fin 2011, les deux groupes avait esquissé le projet d’un travail de concert dans le but de produire des véhicules plus respectueux de l’environnement. Cet accord, après avoir été approfondit, a été officialisé en janvier 2013.

A travers cette collaboration, Toyota a pour ambition de profiter au maximum de l’expertise du constructeur Munichois dans l’univers du haut de gamme, tout en réduisant au mieux les coûts généralement élevés engendrés par le développement de ces technologies.
BMW et Toyota sont en étroite collaboration et coopèrent par exemple dans des projets de recherches sur les voitures électriques, les piles à combustible à hydrogène, les matériaux composites comme la fibre carbone (où BMW a beaucoup investi), mais aussi les moteurs diesel.

Malgré des liens très étroits entre les deux partenaires, ils n’ont jusque-là jamais envisagés de participations croisées sur quelque projet que ce soit.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *