Comment assurer une voiture sans conducteur ?

On parle beaucoup en ce moment des voitures autonomes qui prennent le volant à la place du conducteur, la plus connue étant la Google Car.

Un constat difficile à rédiger en cas d’accident

Mais une question se pose, qui serait responsable lors d’un accident entre deux voitures autonomes ? Eh oui ! Pas facile de déterminer lors du constat quel véhicule ou conducteur est responsable de l’accident. Les assurances s’inquiètent et se demandent qui serait responsable, le conducteur ? le constructeur automobile ? ou le le fabriquant de logiciel ?

Une voiture hackée

De plus, ces voitures connectées possèdent des systèmes multimédias, hors un hacker pourrait s’emparer du contrôle d’un véhicule. Autrement dit on verrait apparaître une nouvelle forme de terrorisme, ce qui est assez contradictoire quand on sait que l’objectif de ces voitures est de baisser le nombre d’accidents sur les routes.

Un avenir encore incertain pour ces nouvelles voitures

Les voitures autonomes préoccupent donc beaucoup les assureurs mais peut être aussi les chauffeurs tels que les taxis et les routiers.

Tant de questions qui laissent à croire que nous ne sommes pas encore prêts pour ce type de véhicule. Pourtant les premiers essais en France devraient s’effectuer au courant de l’année de 2015.

Et entre nous, que devient le plaisir de conduire ?

Bonus: Démonstration du véhicule autonome de Google

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *