Renault Talisman : Une lourde succession

Il y a quelques mois, Renault nous avait dévoilé sa nouvelle berline Premium, destinée à remplacer la presque mythique Laguna. Son nom : Renault Talisman.

Renault Talisman

Le secteur de l’automobile Premium est un vaste chantier que les constructeurs français ont du mal à terminer. Pourtant, à plusieurs reprises, ils ont eu la possibilité de présenter des véhicules de haute qualité, à des tarifs finalement très accessible, mais leur éternelle image de constructeur bon marché leur a toujours coûté cher. Et dans les années 2000, les constructeurs sont passés à l’offensive. Renault, déjà, avait bien voulu sortir des rangs en proposant quelques voitures magnifiques ne rencontrèrent jamais le succès escompté. Par exemple, la Avantime, révolutionnaire pour l’époque, est resté un œuf dans la coquille, quand Citroën et Peugeot ne rencontraient pas plus de succès avec leurs C6 ou autres 607, davantage utilisées par nos forces politiques. Mais comment diable nos constructeurs français réussiront-ils à trouver la panade contre les constructeurs allemands qui trustent les premières places du segment ? Une profonde remise en question sur l’image des constructeurs était à faire et, force est de constater que depuis quelques années, la mayonnaise prend mieux. Le moment venu pour Renault d’enfin percer le mystère du Premium ? C’est ce que nous allons voir, en tout cas, avec la remplaçante de la Renault Laguna : la nouvelle Renault Talisman.

Renault Talisman

Renault Talisman : Percer le marché du Premium

Concrètement, la Talisman est un mélange de nouveauté et de remplacement d’erreurs lourdes de conséquence pour Renault. D’une part, la Laguna qui, à partir de la fin des années 2000, a été complètement délaissée par ses acquéreurs. La marque au losange avait bien sorti la Latitude, qui se voulait être une remplaçante de luxe mais, là encore, ce fût un échec en terme numéraire. Pas d’autre choix que de proposer un nouveau véhicule en redessinant entièrement la gamme. Et à première vue, il faut bien le reconnaître, cette Talisman n’a rien à envier à ses concurrents d’outre-Rhin. Avec sa magnifique calandre avant, même, elle paraît plus imposante encore et plus virulente que certaines Audi ou BMW. Et quand on voit que sa motorisation s’étale entre 110 et 200 chevaux, passant d’un classique Diesel du losange à un plus volumineux moteur essence, on se dit que Renault a peut-être appris de ses erreurs en adaptant un modèle germanisé. Car à l’heure où les consommations énergétiques sont au centre de toutes les discussions, peut-être fallait-il prendre le risque de proposer un concept qui, n’en déplaise aux détracteurs de belles mécaniques, saurait ‘envoyer’ ce qu’il faut. On souhaite, bien sur, à Renault que les résultats seront là pour la Talisman, car il faut souligner le courage de la marque au losange, qui après tous ces revers, persiste à proposer une voiture sur le marché du Premium. Et si jamais vous n’avez pas encore la possibilité de vous l’offrir, et que vous n’avez pas d’autre choix que de réparer constamment votre ancien modèle de Renault, nous vous conseillons de faire un tour chez notre partenaire Piecesautodiscount.fr ! Aussi, n’hésitez pas à passer par votre mandataire Renault Talisman pour l’achat de votre nouvelle berline.

Renault Talisman

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *